Retour
retour

  Lison Rouge

Le Château Mirabeau se situe à Nans sous Sainte Anne, un petit village à 4 km
d' Eternoz.
On y trouve ce château près de la source du Verneau.

Château Mirabeau
 

Château Mirabeau 

 Un peu d'histoire :

En 1776, le château de Nans, proche du Lison, est la gentilhommière où le marquis de Monier, ancien président de la Cour des Comptes de Dole, retiré à Pontarlier, passe la belle saison.

Le président a épousé, à 75 ans, un tendron de 20 ans, Sophie de Ruffey, qui, maigrement dotée, a préférée ce mariage de raison au couvent.

Mirabeau, emprisonné au château de Joux, mais qui jouit d'une grande liberté, est devenu l'ami de ménage... et il est arrivé ce qui devait arriver. L'intrigue découverte, Mirabeau doit fuir. Quant à Sophie, elle part de Pontarlier de façon romanesque. A la tombée de la nuit, vêtue en homme, elle se sauve dans le parc, trouve une échelle placée d'avance contre le mur, l'enjambe, saute sur le cheval qui l'attend et, à bride abattue, rejoint Mirabeau à la frontière Suisse. 10 000 livres, soustraites au marquis de Monier par petites quantités, les avaient précédés en Suisse où elles avaient été mises en sécurité.

Le tribunal de Pontarlier, qui ne badine pas avec l'amour, condamne par contumace le séducteur à la peine capitale et l'épouse infidèle à la détention perpétuelle dans un couvent.

Arrêtés à Amsterdam, les fugitifs sont ramenés en France. Mirabeau conserve sa tête, mais il est condamné à payer 40 000 livres au marquis de Monier et incarcéré pendant 4 ans au donjon de Vincennes. Puis, en 1782, il se constitue prisonnier à Pontarlier. Enfermé à la prison de la ville, il se présente devant le tribunal et arrache de haute lutte l'annulation du 1er jugement.

Mais le roman de Nans est fini et Sophie, résignée, reste volontairement au couvent de Gien, où elle a été reléguée après sa fugue.

Sources : Guide de Tourisme-Michelin-Jura-Franche-Comté