echel 

l'Association ECHEL
Chantiers internationaux
de bénévoles

Echanges Européens
Saeve

l'Observ@toire
du patrimoine
et du paysage
 

Boîte aux lettres
Actualités


 

Inventaire à la "Prévert"...

(déchets et objets divers collectés au mois de juillet 2001 par l'équipe de l'association ECHEL le long du Doubs à Besançon )

des plastiques : sacs, bâches, bouteilles, bidons, chambres à air, pneus, tuyaux, sangles, tubes de médicaments...

des ferrailles : fil de fer, bidons morceaux de tôles, tuyaux, grillages, barbelés, ressorts, clous, boîtes alu, tiges pour béton armé, fils électriques, tubes désodorisants...

du verre : canettes, bouteilles, morceaux de vitres, de pare-brise...

des objets divers : vélos, carcasse de scooter, machines à laver, pancartes publicitaires, chaises, morceaux de moquette, d'aspirateur, de poussettes, cadavres d'animaux domestiques, cartons et emballages, parapluie, sèche-cheveux, étendoir, glacière, sommiers de lit, fourche, marteau, limes, assiettes, batteries de voitures, auto-radios, essuie-glace, moteur de tondeuse, vêtements divers, couvertures, chaussures...

"n'en jetez plus,
le Doubs n'en peut plus ! "



    


    


  


    


  


L'entretien des berges du Doubs à Besançon


Depuis cinq ans, la Ville de Besançon et l'association Echel coopèrent pour l'entretien des berges du Doubs sur le territoire de la commune.

Les interventions de l'association Echel, dans le cadre de son équipe Saeve sont les suivantes :

¤ entretien du sentier de promenade aux prés de Vaux,

¤ entretien des berges et collecte de déchets sur berges et dans l'eau,

¤ étude expérimentale des moyens de lutte non chimique contre une plante envahissante, la Renouée du Japon.

 

En juillet 2001, l'équipe de collecte des déchets était composée de deux étudiants :

Anne, étudiante Assistante sociale et Romain, étudiant Technicien en gestion et maîtrise de l'eau.

 

Anne et Romain, étudiants en job d'été avec l'association Echel

Leur travail très fastidieux consistait à récupérer tous les déchets se trouvant sur les berges et au niveau de l'eau à l'aide d'une barque à moteur.

D'après nos constatations, il est évident qu'une certaine quantité de déchets provient du rejet intentionnel de touristes fluviaux peu scrupuleux ou d'apports des communes situées en amont lors des crues.

Mais il est également indéniable qu'une partie importante de ces déchets ont une origine purement locale !

Aussi, l'association ECHEL lance un appel au civisme auprès des riverains du Doubs et des bisontins en particulier, afin de leur demander d'utiliser tous les dispositifs (déchetterie, containers..) à leur disposition par la ville de Besançon pour y déposer leurs déchets : canettes en verre ou en aluminium, plastiques divers, ferrailles, monstres...

Un butin édifiant !!!

Merci pour vos réactions


page d'accueil

plan du site
[l'Association ECHEL] [Chantiers internationaux de bénévoles]
[Echanges Européens]
[Saeve]
[
l'Observ@toire du patrimoine et du paysage] [Actualités]

RETOUR
haut de page