Les origines du sel
Les types de sel

Le rôle du sel dans l'histoire

L'histoire du sel

Le commerce du sel

La Gabelle

L'exploitation du sel marin

Le sel en Franche-Comté

Les salines de Salins

Les salines d'Arc et Senans

Les croyances autour du sel
Le sel dans le monde

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Retour à l'aventure du sel

 

La contrebande du sel

La répartition de la gabelle ne laissait pas la population indifférente, car il existait de très grandes variations selon les provinces. Par exemple, le prix du minot de sel était de trois livres en Bretagne, tandis qu'il s'élevait à plus de cinquante-huit livres dans le Maine et l'Anjou voisins. Quelle incitation à la contrebande! A la fin du XVII siècle, le "faux-saunage" était pratiqué en France dans les pays de Grande Gabelle par plusieurs milliers de personnes. Cette activité affectait les rentrées d'argent du trésor royal mais aussi les revenus des propriétés rurales. La fraude était pratiquée à différentes échelles : ceux qui transportaient le sel sur leur dos appelés "porte à col" ; ceux qui usaient d'un équipage en utilisant un véhicule ou un animal. En effet, les contrebandiers se servaient de chiens pour ramener le sel. Ainsi les gardes de la gabelle furent incapables d'intercepter les fraudeurs.

 

 

Mais les autorités finirent par réagir en interdisant les chiens. Ce qui n'empêchait pas certains de cacher le sel dans de faux pains ou dans du beurre sur salé. Il y avait aussi tout un réseau de faux-sauniers organisés en bandes et qui se déplaçaient en convois pour mieux résister aux attaques armées des gabelous.

 

Pour ceux qui se faisaient prendre les peines étaient lourdes : amende de deux cents livres, marquage au fer rouge sur l'épaule de la lettre G comme Gabelle, condamnation aux galères à partir de 1680, et même peine de mort à partir de 1704 pour action armée de plus de cinq hommes ou récidives. Entre les années 1703-1708, les faux-sauniers constituaient plus du quart de l'effectif des galères.

 

Page réalisée par Lauriane et Laura