Les origines du sel

Le rôle du sel dans l'histoire

L'histoire du sel

Le commerce du sel

La Gabelle

La contrebande du sel

L'exploitation du sel marin

Le sel en Franche-Comté

Les salines de Salins

Les salines d'Arc et Senans

Les croyances autour du sel
Le sel dans le monde

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Retour à l'aventure du sel

Les différents types de sel

 

 

 Il existe trois grands types de techniques de production du sel qui aboutisent à la formation de sels variés.

On distingue :

-le sel extrait des mines appelé sel minier ou sel de terre dit aussi sel de gemme.

 

 -Le sel produit par les salines dit ignigène : les ouvriers du sel provoquent la cristallisation par l'évaporation d'une eau salée. Cette technique essentiellement industrielle possède un point faible qui se pose sur la grande consommation de combustible en l'occurrence du bois. Ces pratiques connaissent aussi des limites dans le domaine des transports.

 

 - Le sel solaire ou marin récolté dans les marais salants. Le sel de mer est récolté par un processus d'évaporation naturelle. Grâce à l'énergie solaire et éolienne, l'eau s'évapore et seuls les grains de sel restent sur les tables salantes. Cette pratique est appelée la saliculture. C'est une méthode qui est restée traditionnelle et artisanale.

 

 De ces différentes techniques, on récupère différents types de sel. Par exemple avec la technique des marais salants on obtient :

Le sel de Guérande, spécifique, car il a une composition riche en magnésium et en oligo-éléments. Son aspect physique est caractéristique car il a un taux d'humidité important ce qui le rend soluble. Les salines de Guérande sont appelées "la lande blanche", elles maintiennent leur production de sel par des techniques traditionnelles d'extraction datant du Moyen-Age. Les paludiers du XXe siècle perpétuent de génération en génération les savoirs des communautés monastiques du pays de Guérande au travers d'une pratique à la fois familiale et artisanale .

 

-Le gros sel est aussi de couleur plus ou moins grise. Couleurs obtenues selon l'importance des particules d'argile. On récolte également, dans les marais, la fleur de sel de couleur blanche. Sa couleur est blanche car elle n'a pas eu le temps de se déposer au fond des bassins et donc elle ne s'est pas imprégnée d'argile. On l'utilise essentiellement comme sel de table pour sa finesse.

Avec les techniques employées dans les sauneries dites continentales ; on obtient deux types de sel . En effet après avoir fait boullir dans de grandes poêles l'eau recueillie, on obtiendra un sel fin et du gros sel. Plus la cuisson sera lente, et à faible température, plus les cristaux seront gros. Une fois séché, le sel est conditionné soit en pain ou en vrac dans les sacs.

 

 

Page réalisée par Camille et Mickaël